Un peu d’air

Son employeur le traite d’employé paresseux
Son syndicat de syndiqué peureux
Le premier l’utilise pour augmenter ses avoirs
Et l’autre pour augmenter son pouvoir

Un peu d’air pour celui qui s’essouffle
Un peu d’air au coureur incommodé
Qui cherche son second souffle
Laissez, laissez respirer

Ses ainés l’accusent d’avoir visé trop haut
Et ses cadets le disent dépassé
Et ceux-là même qui le contraignent au statu quo
Lui reprochent son immobilité

Un peu d’air pour celui qui s’essouffle
Un peu d’air au coureur incommodé
Qui cherche son second souffle
Laissez, laissez respirer
(Laissez respirer cet homme, ouh)
Laissez, laissez respirer
(Laissez respirer cet homme, ouh)
Laissez, laissez respirer

Sa femme lui reproche d’avoir la tête ailleurs
Quand elle lui parle de s’émanciper
Et ses enfants de n’être pour eux qu’un pourvoyeur
Mais qui s’inquiète de ses anxiétés?

Un peu d’air pour celui qui s’essouffle
Un peu d’air au coureur incommodé
Qui cherche son second souffle
Laissez, laissez respirer
(Laissez respirer cet homme, ouh)
Laissez, laissez respirer
(Laissez respirer cet homme, ouh)
Laissez, laissez respirer
Laissez respirer cet homme
Laissez, laissez respirer, hé hé
(Laissez respirer cet homme, ouh)
(Laissez respirer cet homme, hé hé...