D’état en état

Le voyage est constant
Avec ou sans bagage
J’y consacre mon temps
J’y ai mis tous mes âges
En traînant ici là
Mon monde sur mon dos
Dans des plaines ou des puits
Dans des plaines ou des puits

J’ai été
D’état en état
Sans changer de pays
J’ai été
D’état en état
D’état en état
J’ai été
D’état en état
Sans changer de pays

Les passants sont multiples
Et j’ai vu dans leurs yeux
La marque des disciples
De cet éternel vœu
Eux qui semblent me dire
“Me connais-tu un peu
Me crois-tu quand je dis
Me crois-tu quand je dis?

J’ai été d’état en état
Sans changer de pays
J’ai été d’état en état
D’état en état
J’ai été d’état en état
Sans changer de pays

La route est circulaire
Faite de hauts et de creux
Dans l’ombre et la lumière
De temps doux orageux
J’y circule et j’espère
Mon monde sur mon dos
Et de jour et de nuit
Et de jour et de nuit

J’ai été d’état en état
Sans changer de pays
J’ai été d’état en état
D’état en état
J’ai été d’état en état
Sans changer de pays

J’ai été d’état en état
D’état en état
J’ai été d’état en état

Sans changer de pays