L’insignifiant

Des fois, j’le sais pu
Pourquoi j’ai voulu être connu
J’me disais
“Ça doit être tripant d’être à la place de Kevin Parent"
Yeah, na...

Je croise dans le rue quatre innocents
Qui lancent des mots horribles et même terrifiants
À c’que j’peux comprendre, ils parlent de moi
J’apprends des choses dont j’étais même pas au courant
Yeah, na
Et en chœur, ils se disent

Ben oui! C’t’une grosse tête
Ben oui! Foutu d’air bête
Ben oui! Aon, c’t’une tapette
Pis c’est rien qu’un, un insignifiant

Ah, c’t’un gros feu de paille qui brûle encore
Qui encourage le vice, celui du voyeurisme
Pis il parle bizarre, pis il s’habille mal
Y a des trous dans les jeans
Y a le t-shirt sur la chemise

Ils pensent pas plus loin que le bout de leur nez
Ils croient que c’est la convergence qui m’a préfabriqué
Que j’suis un tout nu, que j’suis un raté
Que j’vais disparaître aussi vite que j’suis arrivé
Oh non...

Ben oui! C’t’une grosse tête
Ben oui! Foutu d’air bête
Ben oui! Aon, c’t’une tapette
Pis c’est rien qu’un, un insignifiant
Yeah, i-yeah, yeah, i-yeah

Un insignifiant

J’ai jamais dit que j’étais un révolutionnaire
J’ai jamais dit que je voulais réinventer la Terre
Pourquoi m’en vouloir pour des choses que je n’ai jamais dites?
Pourquoi m’en vouloir pour des choses que je n’ai jamais voulu faire?

Ben oui! C’t’une grosse tête
Ben oui! Foutu d’air bête
Ben oui! Aon, c’t’une tapette
Pis c’est rien qu’un, un insignifiant

Ben oui! C’t’une grosse tête
Ben oui! Foutu d’air bête
Ben oui! C’t’une tapette
Pis c’est rien qu’un, un insignifiant
Yeah...