Ne vois-tu pas?

C’est si facile de me mentir
C’est si facile de faire semblant
De tout cacher, de tout renier
Même si la vie veut les choses autrement
Mais un jour, mmm, la vérité
Finira bien par tout dévoiler
Woah oh woah, oh wo wo wo, woah oh woah

Derrière mon regard, derrière le miroir
Mais ne vois-tu pas
S’éveille un soupir de ma foi qui expire
Mais ne vois-tu pas?

À quoi ça sert, tes belles histoires
Si tu as perdu le pouvoir de me faire croire
Aux châteaux et aux jardins de fleurs
Mais n’oublie pas, toujours un prix à payer
Mais le tien sera d’encaisser la vérité
Woah oh woah, oh wo wo wo, woah oh woah

Derrière mon regard, derrière le miroir
Mais ne vois-tu pas
S’éveille un soupir de ma foi qui expire
Mais ne vois-tu pas?

Ne vois-tu pas
Ne vois-tu pas
Plus rien à te dire
Plus rien à t’offrir
C’est fini, les combats
C’est fini, les combats