Loup-garou

C’est un jeune homme mystérieux
Sauf sous la lune, il sortait peu
(Sauf sous la lune, il sortait peu)
Habillé comme un miséreux
Errait la nuit, le regard creux
(Errait la nuit, le regard creux)

Depuis qu’un soir d’éclair de lune
A disparu sa bien-aimée
(A disparu sa bien-aimée)
Après une veillée de coutume
À s’disputer a’ec le curé
(À s’disputer a’ec le curé)

Ne croyant ni diable ni Dieu
Sautait ses Pâques sans s’confesser
(Sautait ses Pâques sans s’confesser)
Excommunié, l’âme esseulée
Un animal s’est réveillé
(Un animal s’est réveillé)

Les Franciscains et la Papauté
Servent des royaumes bien éloignés
Pour qu’soient rentables les religions
Ça prend des loups pis des moutons
Ça prend des loups pis des moutons

Se transformant, bête enragée
En séquestré d’éternité
(En séquestré d’éternité)
On retrouva chez lui des os
Ceux de sa femme étaient du lot
(Ceux de sa femme étaient du lot)

Bien malgré lui ensorcelé
Ce loup-garou en liberté
(Ce loup-garou en liberté)
Attend sa lune, pourchassé
La chasse à courre dépareillée
(La chasse à courre dépareillée)

On chassa l’homme loin du comté
Mais la bête, elle, s’est réfugiée
(Mais la bête, elle, s’est réfugiée)
Au monastère pour se venger
De ces faux frères endimanchés

Les Franciscains et la Papauté
Servent des royaumes bien éloignés
Pour qu’soient rentables les religions
Ça prend des loups pis des moutons
Ça prend des loups pis des moutons