Si tu m’laisses

SI TU M’LAISSES
(L. De Larochellière / L. De Larochellière)

Si tu m’laisses
J’irai jeter là sur ton balcon
Des bouts d’mon cœur en miette
Des tessons de remords
Jusque dans ton assiette
Si tu m’laisses
J’irai la nuit là sous ta fenêtre
Hurler d’ennuie comme un chien sans laisse
De toute la force de ma faiblesse
Si tu m’laisses

Tu peux m’mentir, tu peux même rire
Oui mais laisse moi pas tout seul, ah non!
Me faire languir (Tu peux t’enfuir), me faire la gueule
Oui mais laisse moi pas tout seul

Si tu m’laisses
Sûr que j’y reste
Même si j’reste en vie
J’aurai la vie de ceux qu’on délaisse
Avec l’envie d’être à ton adresse
À tes caresses
Si tu m’laisses

Tu peux m’mentir, tu peux même rire
Oui mais laisse moi pas tout seul, ah non!
Me faire languir (Tu peux t’enfuir), me faire la gueule
Oui mais laisse moi pas tout seul
Laisse moi pas tout seul

Si tu m’laisses
J’irai à l’ombre où l’ombre est épaisse
La laisserai caler (avaler) le reste
De mes espoirs écervelés
Si tu m’laisses
Si tu m’laisses
Si tu m’laisses