À quoi ça m’sert de penser à toi

À quoi ça m’sert de penser à toi
J’ai là dans les viscères
Qu’qu’chose qui m’serre, qui m’sert
À quoi, à moi
À moi, je bois
Comme une éponge
Je songe souvent à tes mensonges
Parfois, j’y crois
À quoi ça m’sert, à moi

À quoi ça m’sert de penser à toi
Panser tes plaies
Penser qu’ça t’plaît
T’es dans mon âme
Ouragan de flammes, de drames
Je rame, je rame ohé!
Juste de mon côté
Et j’tourne en rond
Pendant que toi, tu touches le fond

À quoi ça m’sert de m’mettre à l’envers
D’être en hiver
De rester là
Tu m’vois pas, tu m’entends pas
T’es dans ta tête
Tu tètes ton épitaphe
T’agrafes du noir
Sur nos mouchoirs
Juste pour voir, juste pour voir

À quoi ça m’sert de penser à toi
J’irai ailleurs semer des fleurs
J’ai peur de m’émouvoir
J’ai peur de ne plus y croire
Leurré par ton héritage
L’heure est au décrochage
Je nage, je nage
Loin de l’orage
Je nage, je nage
Jusqu’à la plage
Sur l’autre page
Où je m’retrouverai, moi

À quoi ça m’sert de penser à toi
À quoi ça m’sert de penser à toi
À quoi ça m’sert
J’ai là dans les viscères
Qu’qu’chose qui m’serre, qui m’sert
À quoi, à moi
À moi, je bois
Comme une éponge
Je songe souvent à tes mensonges
Parfois, j’y crois
À quoi ça m’sert, à moi
Parfois, j’y crois
À quoi ça m’sert, à moi

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Luc De Larochellière, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.