Là où personne ne va

Ton souffle, mélangé au mien
Ta main sur ma main
Deux gouttes d’eau
Sans un doute de trop

Nos corps se balancent
Sans un geste de trop
Le feu dans nos yeux
Consume les mots

Et si, si t’existais pour vrai
Ailleurs que dans mes rêves
Si on s’évadait pour vrai
Là où personne ne va

Tant de choses à voir
Tant de gens à comprendre
Une si petite planète
Nous sommes des milliards
Des milliards de questions
Plein la tête

Et si, si t’existais pour vrai
Ailleurs que dans mes rêves
Si on s’évadait pour vrai
Là où personne ne va

Si le temps et l’espace
Te donnaient le choix
Si le temps et l’espace
Te laissaient partir avec moi
Quitter ma tête, me rejoindre
Là où personne ne va

Et si, si t’existais pour vrai
Ailleurs que dans mes rêves
Si on s’évadait pour vrai
Là où personne ne va