Là pour rester

C’était une nuit d’orages et de doutes
Et je t’ai promis qu’un jour, je reviendrais
J’ai lâché ta main et j’ai pris la route
Je suis parti retrouver qui j’étais

J’ai suivi le vent, traversé l’enfer
Perdu mon chemin sans jamais t’oublier
J’ai marché longtemps, seul dans le désert
Chercher d’où je viens pour savoir où aller

Et j’ai fait le fou, j’ai fait le mort
Si malgré tout, tu m’aimes encore
J’suis là pour rester, ouvre-moi!
J’ai besoin de nous, je rentre au port
Je crie dans la nuit que je t’aime encore
J’suis là pour rester, j’suis là pour rester

M’as-tu entendu seule à ta fenêtre
En comptant le temps qui passait sans un mot
Me pardonneras-tu de réapparaître
Tout comme au printemps reviendront les oiseaux

Oh, c’était une nuit d’orages et de doutes
Et je t’ai promis qu’un jour, je serai là
J’ai enfin compris qu’au bout de ma route
Et que, pour la vie, il n’y aura que toi (ah ah ah...)

Et j’ai fait le fou, j’ai fait le mort
Si malgré tout, tu m’aimes encore
J’suis là pour rester, ouvre-moi!
J’ai besoin de nous, je rentre au port
Je crie dans la nuit que je t’aime encore
J’suis là pour rester, oh, j’suis là pour rester
Ouvre-moi!

Et j’ai fait le fou, j’ai fait le mort
Si malgré tout, tu m’aimes encore
J’suis là pour rester, ouvre-moi!
J’ai besoin de nous, je rentre au port
Je crie dans la nuit que je t’aime encore
J’suis là pour rester, oh, j’suis là pour rester
Aime-moi!