Jamais trop tard

Des heures entrelacées
On n’en aura jamais assez
On ne s’est pas échangé les clés de nos cœurs en acier
Mais ma forteresse, je te la laisse

On se désire à double dose
Jusqu’à ce qu’on explose
On choisit ce qu’on expose
On se dit les mêmes choses

Tu sais rien, tu sais tout
Il n’y aura jamais de nous
Mais si tu oses…

Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Car il n’y a rien de pire que de ne rien sentir
Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Pour se laisser une trace dans la mémoire

Je sais, je sais que j’ai voulu être ta prisonnière
Jusqu’à ce que je sente le mur
sur moi qui se ressère
Il y a des fissures, sous mon armure
Mais on se prend et on se serre
Les deux dans notre tour
Bien haut dans les airs
On en redescend toujours

Tu sais rien, tu sais tout
Il n’y aura jamais de nous
(jamais de nous)
Mais si tu oses…

Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Car il n’y a rien de pire que de ne rien sentir
Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Pour se laisser une trace dans la mémoire

Des heures entrelacées,
On n’en aura jamais assez
On ne s’est pas échangé les clés de nos cœurs en acier
Mais ma forteresse, je te la laisse

Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Car il n’y a rien de pire que de ne rien sentir
Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Pour se laisser une trace dans la mémoire
Dans la mémoire

Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Car il n’y a rien de pire que de ne rien sentir
Il n’est jamais trop tard
Il n’est jamais trop tard
Pour se laisser une trace dans la mémoire

Titres les plus consultés