Le courant

Des fois je préfèrerais me vendre
Plutôt que de regarder la fin du monde
Ils me l’ont dit dans le vidéo
Imagine si on avait le câble
On jouerait peut-être plus au Nintendo

Le bonheur ce n’est pas notre phare
Depuis que toutes nos couleurs sont dans nos ordinators
Au cinéma on y présente Star Wars
Dehors le trottoir est cinglant
On va se tuer à force de suivre le courant

J’pensais jamais danser comme ça
Ça l’air que prier ça se crie pas
Ailleurs ta paye ils la touchent même pas
Même nos pères l’ont jamais vue
On dirait un autre mythe des États

J’pensais jamais prier comme ça
Ça l’air que pleurer ça se fait pas
Pis si chanter c’est pas une vraie job
Pis que ta job c’est de m’écouter
Check-moi inventer de nouveaux métiers

J’ai jamais dit que j’étais lucide
Jamais dit que j’étais sauvage
J’ai jamais dit que j’étais sénile
J’ai jamais dit que j’étais un mirage

J’ai jamais dit que j’allais sauver le monde
J’ai jamais dit que j’allais pas sauver le monde
J’ai jamais dit que j’allais sauver le monde
J’ai jamais dit que j’allais pas sauver ton monde

J’ai jamais dit que je savais de quoi je parle
J’ai jamais dit que je savais de quoi je parle
J’ai jamais dit que je savais de quoi je parle
J’ai jamais dit que je savais de quoi je parle, pis on parle non-stop.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.