Hé Noé!

Hé Noé, prête-moi ton arche
J’en aurai bientôt besoin
Des hommes viendront demain
Vêtus d’orage et de pluie

(Ah ah…)

C’est le vent qui l’a crié
Et l’oiseau qui l’a pleuré
Les nuages n’y sont pour rien
Et les arbres le savent bien

L’orignal et le loup blanc
Parlent entre eux de repartir
Mais il n’y a plus d’espace
Et le nord est toujours plus loin

Hé Noé, prépare ton arche
Les chasseurs viendront demain

(Ta ta ta…)