Dans le désir du monde

Ils ne mettront pas la hache dans ma mémoire

Ils ne mettront pas la hache dans ma mémoire

Ils ne casseront pas le soleil de mon cri

Jamais ils ne piégeront la grande bête d’être libre

Jamais ils ne piégeront la grande bête d’être libre
Qui s’emporte au fond de moi

Ils ne casseront

Ils ne casseront pas le soleil de mon cri

Jamais ils ne piégeront la grande bête d’être libre

Qui s’emporte au fond de moi

Ils ne perceront pas mes coffres

Ils ne perceront pas mes coffres de merveilles

Ils ne mettront pas la hache

Ils ne mettront pas la hache dans ma mémoire

Jamais ils ne piégeront la grande bête d’être libre

Qui s’emporte au fond de moi

Ils ne casseront pas le soleil de mon cri