Sans toi à Washington

J’ai vu la France, la Chine, le Japon
Le Kosovo et la guerre des boutons
J’ai vu l’été passer à Blanc-Sablon
Mais j’ai rien vu sans toi à Washington

Quand t’es pas là ma vie vaut pas un clou
Mon cœur s’épanche se découd
Quand t’es pas là ma vie bouge pas d’une cenne
T’es ma veine
Quand t’es pas là ma vie tourne en saccage
T’es pas là c’est drôle on prend de l’âge
Le reste c’est moins sûr

J’ai fait les îles Caïmans et Seychelles
Les Moukmouk, Saint-Pierre-et-Miquelon
J’ai fait le fin le fou et les poubelles
Mais j’ai rien fait sans toi à Washington

Avec toi on s’emportait d’y croire
Couleur de cerfs-volants
Avec toi planaient les chants d’espoir
Pas d’or mais du temps
Quand t’étais là nos nuits valaient l’orage
Les jeux d’azur
T’es pas là c’est drôle on prend de l’âge
Le reste c’est moins sûr

J’ai eu le souffle d’étranges liaisons
Des siècles comme on les sait brûlants
Mais j’ai eu froid tout seul au Creux-du-Van

Des soirs de brume de ruines de déraison
J’ai dit des mots comme on les oublie
Mais toi jamais je t’oublierai de ma vie

Avec toi
Les jours d’azur
Là t’es pas là
Le reste c’est moins sûr

J’ai vu la France, la Chine, le Japon
Le Kosovo et la guerre des boutons