J’l’ai pas dit

Y en a-tu un ici qui comme suit
Fier de sa montre Sarkozy
Néomacho moderne
Cultive son BlackBori
Les ongles tout’ prop’ qui dit

J’ai toujours eu confiance
D’ein promesses de relance
Même si pour l’heure ça sent le roussi
Nul besoin de se surprendre
D’un petit plant qui tousse
Pour tous nous défendre
Nul en supercherie
C’est super chéri

Y en a-tu une dans’ salle
Qui s’habille voyante
Charmeuse au teint pâle
Plus chère toute nue qu’la viande
Une «Qui» qui comme un biscuit
Fait sauter les museaux
Soulevant des foules, les bravos

Collectionneuse de luxe
En robe de chambre
Aux contes de fées qui auraient l’don de souvent
se terminer avec le bébé dans l’eau du bain
Belle d’histoires décousues
De seigneurs pantalons
Jouxtant le french pompon

Y en a combien ici qui sans foi
S’embuent de saint Nicolas
Combien de dévots d’or
Tout fondus sous l’émoi
S’étonnent de morts
Dans de beaux draps

J’ai jamais vu la rue aussi déserte qu’à matin
Changer le monde s’apprend du chien
Car la démocratie
Trône en grand chez les pense-petit
Grands pontes en ponte de bombes

Y en a combien ici qui comme moi
Aiment plus ou moins «J’l’ai pas dit»
Je l’dirai pas…
Tannés de danser au leurre
Des bonimenteurs bonis compteurs