Deux par deux

Deux amours deux images
Deux je t’aimerai toujours
Deux routes à suivre deux chemins soudains
Qui mènent au bout près du soleil dans l’herbe

Deux amants de maquillages
Deux paires d’yeux dits fabuleux
Deux désirs-fièvres aux mains de mirages
Qui s’ensorcèlent et fondent comme la neige

Deux amis deux rois d’âme
Deux sourires apprivoisés
Deux puissances aux combats effacés
Forts en silences qui se déjouent des pièges

Tant qu’il y a encore le temps qui reste
Est-ce que ça fait mal

Deux humains deux voyages
Deux fois un petit navire
Deux seules dérives au matin frileux
D’un vent du large échoué sur la plage

Deux passés de passages
Deux sentiers qui vont tarir
Deux traces franches assises à voir venir
De ces enfants redessiner la place

Tant qu’il y a encore le temps qui reste
Tant qu’il y a encore le temps qui reste
Il y a le temps qui reste
Mais s’il te plaît... S’il te plaît reste
Est-ce que ça fait mal autant