Boulevard désert

Quand tu viendras sur le boulevard désert
Tes souliers auront pris la poussière
Ah! La mémoire des amis disparus
Quand les mots n’iront plus en colère

Garderas-tu de tes tours du monde
Les sommets sans les ombres
Retiendras-tu des années filées
La folle envie de t’envoler

Quand tu viendras sur le boulevard désert
Tant d’amour temps de paix tant de guerres
Un clair de lune, des chemins de fortune
Quand tout passe comme passent les hivers

Reprendras-tu au temps ses secondes
Au sommet sans les ombres
Enverras-tu sans regret valser
La nostalgie de nos étés

Ce banc d’étoiles du grand boulevard Segall
Au sourire emporté par l’éclair
Heureux souvenir beaucoup plus à en dire
Que la peine empruntée au tonnerre

Tu reprendras au temps ses secondes
Les sommets sans les ombres
Tu reverras valser sans compter
La beauté de nos mois de mai

Quand tu viendras sur le boulevard désert
Ne pleure pas devant mon nom sur la pierre