À l’arraché

Quand t’auras usé tes bottines
Cousues d’ordinaire
À pied au bord d’étangs d’usines
Aux promesses de fer
Quand t’auras posé tes médailles
Tes rêves de sable
Ta boîte à lunch dans la ruelle
Devant l’air du large

L’heure de t’en aller
De remballer
Quand t’auras pris les bouts d’chemin
Qui t’attendaient

Quand seront rangées tes batailles
Tes overalls
Berçant ta chaise dans la cuisine
En pensant that’s all
À l’aube de franchir la muraille
Sans courber l’échine
Le vent portant la fleur de l’âge
Le regard dans l’âme

L’heure de t’en aller
De remballer
Le bout d’la rue et les lilas
Qui t’enivraient

Quand seront usées nos bottines
Nos rêves de sable
Qu’on aura passé au travers
Desservie la table
Dernier rendez-vous
Avant de s’en aller
À l’arraché
À l’arraché jusqu’aux racines