Toune d’hiver

Le soleil se couche sur ta peau
J’entends le vent qui vient du nord
L’hiver comme la pointe d’un couteau
Menace de m’transpercer le corps
J’ai pas envie d’sortir dehors
Est-ce que j’peux rester faire dodo?
J’vais m’faire toute p’tite, j’parlerai pas fort
Et j’peux partir dès qu’y fait beau

Ta chambre c’est des vacances d’été
Où j’t’une gamine qui a plus d’école
Ton corps, mon manège préféré
J’perds la tête quand ça décolle
J’ai pas envie d’sortir dehors
L’hiver, comme la pointe d’un couteau
Menace de m’transpercer le corps
Est-ce que j’peux rester où il fait chaud?

J’demande pas ta main, mais si ta tête
Avait envie d’s’ouvrir le coeur
J’te r’frais l’amour et puis peut-être
Qu’on partagerait encore quelques heures
Le temps d’oublier qu’le grand nord
Veille à la porte pour nous achever
L’hiver est rude c’t’année encore
Une chance que t’es là pour me réchauffer

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.