Quand l’avion se pose

Quand l’avion se pose avec toi sur la piste de danse
En quelques secondes, mes inquiétudes se condensent
Sous les stroboscopes, la musique nourrit la méfiance
Mais j’ai tenu parole, je t’attends à l’aéroport

Sous les gyrophares, l’angoisse est multicolore
Et la tour de contrôle relaie ton indifférence
Le long du couloir, les panneaux inspirent la constance
Moi, je suis anonyme, je t’attends sur la piste de danse

Et dans le ciel
Le vent en sait sûrement plus que moi

Tes valises pèsent une tonne, remplies des pages du roman
Où tu abandonnes le protagoniste d’avant
Tu refuses de parler, tu blâmes le décalage horaire
Mes questions en profitent pour s’égarer dans la lumière

Et dans le ciel
Le vent en sait sûrement plus que moi
Plus que moi, plus que moi

Quand l’avion se pose avec toi sur la piste de danse
Quand l’avion se pose avec toi sur la piste de danse
Quand l’avion se pose avec toi sur la piste de danse
Quand l’avion se pose avec toi sur la piste de danse