La cachette

C’est à ton tour de jouer à la cachette dans mes draps
Tu te sers de moi comme la chaleur qui passera

Une autre danse sur mon plancher trop usé
Je me laisse emporter par tes mains
Mon amour et mon espérance bien cachés
Pour ne pas sortir de ton chemin

Tu prendras le temps de bien mâcher mon coeur en miette
Pour moi, c’est l’habitude, je ne compte plus mes défaites

C’est si facile de prendre le temps de me détruire
Je ne me choisit donc, jamais
Un pas de trop dans ton jardin, tes souvenirs
Et tu me jettes dehors sans regret

Malgré tout, je me perds encore
Je laisse tous les chiens mordre à peau
Chaque jour, je me donne au sort
En attendant le prochain numéro
Ça recommence toujours à zéro

Il arrive parfois que mon coeur à demi
C’est à ce moment que la détresse me trahit

Trop d’amour pour ton âme que je ne connais pas
Je m’y suis déjà pris les pieds
Je donnerais tout pour des “je t’aime” dans tes bras
Pour ne pas avoir à me trouver

Malgré tout, je me perds encore
Je laisse tous les chiens mordre à peau
Chaque jour, je me donne au sort
En attendant le prochain numéro
Ça recommence toujours à zéro

Malgré tout, je me perds encore
Je laisse tous les chiens mordre à peau
Chaque jour, je me donne au sort
En attendant le prochain numéro
Ça recommence toujours à zéro