R’garde en avant

R’garde en avant

Rgarde en avant,
y a comme un banc de neige tout blanc
qui nous attend.

On va s’coucher d’dans,
se laisser geler,
se laisser aller,
longtemps, longtemps.

Les caribous courent dans ma bouche.
Embrasse-moi, bébé!
Y vont sortir, bébé!

Au large du gel
de temps en temps
craquent nos yeux
poco a poco.

On va pitcher
un long son glaçant.
Vont débouler
des milliers d’hiboux blancs.

Les caribous courent dans ma bouche.
Embrasse-moi, bébé!
Y vont sortir, bébé!