Du plomb dans ma plume

Cette vie on en a qu’une, respire pendant que ça dure
La mort te guette, dans chaque coin de rue, évite ses tentacules
Le jour, le soleil brûle mon exit est dans la lune
Dès que je fonds dans la brume, je mets du plomb dans ma plume
Cette nuit, on en a qu’une, écris pendant que ça dure
Tu manques d’inspiration, écoute mes rimes si t’en a plus
C’est pour le street, les centres d’accueil, les enfants seuls
Quand t’as peur, prend ta feuille, guerrier, mets du plomb dans ta plume

Ce présent va passer pour cette chose du futur
C’est pour les fauves, sans nourriture, qui sautent les clôtures
C’est pour les hoes en chaussures, à talons hauts, qui se procurent
La dose pure, la coke juste pour remonter la côte
Pour rechuter aussi vite qu’un ascenseur sans câble
Les narines pleines de neige, comme une télévision sans câble
C’est pour ces mères monoparentales, ces pères qui n’auront pas la garde
La bouche zippée comme un coat
C’est pour ceux qui n’ont pas baissé leur froque
Juste les baggies, tu peux te calmer, jusque là j’suis resté moi
C’est plus que ma vie, que je représente
Sur mes trapèzes, c’est pesant, mais je ne peux pas rester sur’l banc
Parce qu’à ce qui parait j’suis le coach
J’ai ces phrases dans ma tête, du temple jusqu’au palais
Juste nous deux dans le miroir, pas de palais, juste un temple
Et je contemple le reflet du charbon qui brille toujours
Nuit et jour, serre tes poings, si t’écoutes, Let’s Go!

Refrain

Hier, j’avais seize ans, le cœur en guerre avec raison
Jamais en paix à la maison, j’allais, revenais comme les saisons
L’hiver, l’enfer, m’avaient presque fait craquer sous la pression
Et là, j’ai comme l’impression que l’État se pose des questions
C’est qui ce fugitif qu’on a laissé s’échapper?
De la DPJ, faut l’arrêter vite, faites arrêter l’évadé
Je fais partie d’aucune enchère, vrai comme un documentaire
Fou comme personne, fallait que le docteur m’enterre
Et je suis revenu, comme Jésus, le corps plein de lambeaux
Afro Samouraï, je protège mon bandeau, dans cet enfer, les corbeaux
S’étendent des cartels aux banlieux, les gens, les cartiers, des bambines
Entourées de ice, les jambes écartées comme Bambi
J’ai de l’oxygène pour tous ces ados qui manquent d’air
A part les mêmes critiques, dis-moi as-tu d’autres commentaires?
Non! Laisse-moi faire mes affaires, le bras d’fer
Je mets du plomb dans plume, c’est d’la bombe, c’est la guerre!!

Mentalité de guerrier, l’homme qu’on avait enterré
Six pieds sous terre enrayés, là j’suis prêt, les dents serrées
T’avais dit que jamais j’aurais pu le faire
T’avais tord de me laisser pour mort
Là j’suis back, tout le monde le dit mais moi c’est vrai check mes mains!

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Dramatik, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.