Comme La Mer

J’ai rêvé sans jamais laisser

Un espoir venir m’effleurer

De partager vos coups et me greffer à vous 

J’ai senti le souffle pourri 

D’une histoire où j’étais finie

Révélant un instant que je suivrais les vents



Comme la mer qui brise le sol

Ma colère reprendra forme 



Volatile mes peurs sont enfuies

Ma confiance touchera l’infini

Oubliant ces moments où je serrais les dents 

J’ai repris le droit de blesser

Dans un songe comme dans un excès

Leurs images et leurs fous finiront dans la boue



Comme la mer qui brise le sol

Ma colère reprendra forme