Les soeurs Asselin (version pop)

Mon père jouait du violon
Il tapait du pied
Sur le plancher de la maison
Les murs vont-ils tomber?
On dansait sur les reels
Juste avant de se coucher
Il y avait Robert Bélisle
Pour l’accompagner

Ma mère chantait aussi
Du Tino Rossi
Élevée à Baie St-Paul
Avec les rossignols
On l’écoutait parler
D’une voix raffinée:
«Allez donc vous coucher
Demain, c’est l’école!»

Ils disaient: Quelle famille!
Native de Charlevoix
Qu’est-ce qu’on fait dans la ville?
On n’a pas le droit
Dans l’bout de Tétreaultville
Sur la rue Desmarteaux
On était quatre belles filles
On va commencer le show

Mon père faisait du vin
La recette des Italiens
Ma mère dans son jardin
C’était le plus gros du coin
Il y en avait pour les fous
Il y en avait pour les fins
Ceux qui lançaient des tomates
Ils se disaient smattes
Le coq, lui, qui chantait
À cinq heures du matin
La police arrivait
Encore pour la famille Asselin

On entendait parler
Jusqu’en haut à Saint-Justin
Aujourd’hui, c’est gravé
Et la place nous est restée

Ils disaient: Quelle famille!
Native de Charlevoix
Qu’est-ce qu’on fait dans la ville?
On n’a pas le droit
Dans l’bout de Tétreaultville
Sur la rue Desmarteaux
On était quatre belles filles
On va commencer le show

Ils disaient: Quelle famille!
Native de Charlevoix
Qu’est-ce qu’on fait dans la ville?
On n’a pas le droit
Dans l’bout de Tétreaultville
Sur la rue Desmarteaux
On était quatre belles filles
On va commencer le show

On était quatre belles filles
On va commencer le show