Ambition

Focus à point, au futur, que j’évolue
Tête basse, on fonctionne en dictature
Rempli d’audace, ne tolère aucune bavure
Imagine-toi, la côte d’azur en devanture
Comprends que je bosse, mes rêves, j’endosse
Marié à l’ambition, donc avec elle j’aurais des gosses
Réflexion aiguisé, plan militarisé
J’attise, mon mental, question d’être plus rusé
Ils publicisent, le ghetto comme terre-promise
Eux capitalisent
Les jeunes en crise, prisent, les sommes mal acquises, disent, voir la drogue en business, vol et vandalise
À qui la faute, la vraie question serait de mise?
Brûler des métros? Pas l’temps pour ces bêtises
Me scolarise, vise sommet d’entreprise, mise, gros et organise moi-même les balises du type de succès que je vise!

Avertissement faits! Au risque d’être abstrait
J’aurais pu faire partie des mecs qui commettent ces méfaits
Criminel et juvénile, délinquance infantile
Ils auraient dit pour cause, sûrement une enfance difficile
Dit assez souvent, que l’argent n’a pas d’odeur
Donc encore mieux, l’acquérir avec honneur
Plusieurs potes à moi, on vu la fin avant leur heure
L’argent sale les leurre
Eux commentent l’erreur et nous on pleure
J’ai fait le choix du droit chemin
Organiser ma vie, renier mon côté mesquin
Tourner la page sur déni, larcins et orgueil
Trouver mon vaccin, j’ai trop d’amis partis en un clin (d’oeil)
Parfois la vie me bouscule, blasé, j’en arrache
Ce système nous manipule, céder serait lâche
Finir en cellule, ou prendre une pilule sous stress?
Moi je bosse, dorénavant noctambule