Radiothérapie

Le rap c’est ma thérapie
Ça s’appelle R-A-P
Microphone check 1-2 what is this
Le rap c’est ma thérapie
Ça s’épelle R-A-P
Microphone check 1-2 what is this
Le rap c’est ma thérapie
Ça s’appelle R-A-P
Microphone check 1-2 what is this
Ce serait la mort sans mon stéréo
Ce serait la mort sans mon stéréo

Bon j’tais le mister radio
Un genre de Forest Gump mystérieux
À l’époque j’avais pas de mixer stéréo
Qu’un ghetto blaster et quelques batteries, mais c’tait sérieux
Dans les disques j’ai dig comme un anthropologue
J’tais toujours en train de: whut? Entrer des plugs
J’me moquais des dangers des chocs, j’m’entrainais fort,
Mais le courant transforma cet enfant en Hulk
Wahaahwahah comme un dungeon dragon
J’me suis promis de ne plus jamais être le punching bag de personne
J’allais devenir le héros de moi-même
Sorti en allumant le stéréo dans cette baleine
Y’a rien comme un ghetto blaster pour extérioriser
Le stress comme le bouddha sess d’un rasta
J’suis pas du genre avec une bonbonne de valium
Ma thérapie c’est la radio, Pump up the volume

Refrain

À Montréal-Nord à l’époque, j’étais qu’un nigger-ni-nigger-ni-nigger
Petit Tom allait grandir bigger-the-bigger-the-bigger
On m’évitait comme Pépé Le Pew, depuis le début, le début de tout
Mais j’ai tenu mon épée debout, rappant avec un débit de fou.
J’ai pris mes props, grâce au rap on disait «bébé t’es cute»
J’ai commencé à faire des shows: «gimme the loot, gimme the loot»
Manteau d’hiver triple goose, timberland
Baggie jeans, barbichette style Big Daddy Kane
Fini les doutes, je savais que j’tais fresh et j’n’avais que 16 ans
Adolescent, à cet instant, jamais personne allait me tester
Comme LL, can’t live without my radio
Quand je quittais les locaux, t’entendais encore les échos
Un rebel, mon walkman jaune était mon Redbull
Le treble de mes headphones à très haut level
Ici je parle de mes anecdotes, j’tais un Street fighter à l’école
Un freestyler dans les arrêts de bus

Refrain

L’État veut couper les programmes de musique
C’est la mort de l’art, que des hologrammes dans les musées
T’es gangsta si t’as un radio shit
Je suis le type au stéréo plus qu’un stéréotype
Je suis de l’époque de Bambaata, de la soul
J Dilla, so du beef, j’amène des lassos
Oooooo, whut’s the scenario?
Jump jump sur les watts de mon stéréo
Rewind sélecta: j’suis le gars qui amène le lecteur
Au real rap naked sans necker Carmen Electra
Ma thérapie c’est le rap, ma maladie c’est le rap
Ramener le beat, ma ligne de vie c’est ce foutu paragraphe.

Refrain

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Dramatik, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.