Partis de zéro

Bien sûr on connaît votre histoire
Pour l’avoir lue dans vos journaux
Un peu trop souvent pour y croire
Vous êtes partis de zéro
Vos succès n’ont pas de mystère
Et qui pourrait vraiment douter
Que vous connaissiez la misère
A voir comment vous l’exploitez

Sur les patios de vos piscines
Vous auscultez votre dollar
Puis vous fermez quelques usines
Entre les filles et le caviar
Un double scotch pour le courage
Et vous voilà tout désolés
Que tant de gens soient en chômage
Que les jeunes veuillent plus travailler

Mais vous gagnez toutes les guerres
C’est vous qui vendez les canons
Des deux côtés de la frontière
C’est la morale des millions
S’il advient que vos cœurs faiblissent
Traqués par le fisc et l’ennui
– Curieux – mais c’est toujours en Suisse
Que vous retombez sur vos skis

Vous avez l’œil électronique
C’est vous les communications
Vos larbins sont en politique
Ils passent à la télévision
Et si d’aventure un ministre
Un monseigneur, un président
Ne joue pas dans votre registre
Qu’il se méfie des accidents

L’inflation c’est votre bedaine
La déflation votre cerveau
La récession votre rengaine
Et la colère notre lot
Aimez-vous donc les uns les autres
Mais surveillez vos pantalons
Votre intérêt n’est pas le nôtre
Et sachez bien que nous savons