Longs voyages

Toi qui reviens de long voyage
Toi qui reviens des mondes inconnus
Dis-nous le goût des paradis perdus
Qu’as-tu vu
J’ai vu sur l’étoile des Mages
Deux amants fous sur une plage
S’aimer sauvages
Au grand soleil beaux et nus

Dis-nous as-tu vu davantage
Tous les malheurs là-bas sont-ils vaincus
Et cet amour n’est-il jamais déçu
Que sais-tu
J’ai vu aussi près de la plage
Sous des toiles de camouflage
Un peuple en cage
Et des canons à l’affût

Toi qui reviens de long voyage
N’as-tu point vu quelque nouveau Jésus
Point de Jésus mais des croix suspendues
Dans les nues
Des cloches de Pâques en voyage
J’ai demandé de quel village
Et de quel âge
Personne n’a répondu

N’as-tu point lu quelque message
Les gens d’ailleurs ont-ils d’autres saluts
Est-il un monde où règne un autre but
Que l’obus
Je me souviens qu’un soir d’orage
Un prince que l’on disait sage
Brisa de rage
Tous ses miroirs et s’en fut

Toi qui reviens de long voyage
Maintenant que tu voilà revenu
Dis-nous chez toi comment te trouves-tu
Que dis-tu
Il dit: Je repars en voyage
Je vais revoir mes paysages
Et sans bagage
S’en retourna dans sa rue