Joueur de Blues

Il est au fond de moi
Perdue dans mes ruelles
Une chambre où parfois sur un piano d’occasion
Un nègre fraternel
Joue le blues éternel
Les yeux dans les fumées bleues
De ses mégots de ses rêves
Tout un monde s’allume
À travers cette brume
Je vois ses doigts qui rient qui jouent
Qui dansent sur le clavier
Non la Terre Promise n’est pas aussi loin que tu le pensais
Joue tu feras tomber les murs de Jéricho

Joue mon ami joue joue
Je ais que la terre est triste
Mais elle n’est plus triste quand tu joues le jazz comme tu le joues
Joue
Je ne sais pas ton nom
Mais je sais que tu es moi
Si j’étais pianiste et si j’étais noir
D’ailleurs il n’y a plus de noirs
Il n’y a plus de blancs
Il n’y a que des blanches et des noires sur le piano
Qui s’accordent parfaitement
The Lord is walking on the water right over the mountain when you play
Joue le monde à venir se tresse entre tes doigts
Même si tu te sens plus seul
Qu’un papier dans l’égout
Even if your baby has gone
T’en fais pas tu sais bien que ton seul vrai baby
C’est ton piano
Tu lui fais des enfants qui chantent
Et puis tu n’es plus seul
Nous sommes des millions autour de toi
Le monde qui s’allume
Et déchire ta brume
C’est comme si toutes les mains du monde
Allaient taper avec toi
Non la Terre Promise n’est pas aussi loin que tu le pensais
Joue tu feras tomber
Comme les trompettes de Josué
Joue tu feras tomber les murs de Jéricho