L’invité

Tu feras comme si tu passais par hasard
Tu ne sonneras pas tu ouvriras la porte
Tu diras me voici et d’un simple regard
Nous nous reconnaîtrons malgré les années mortes

Tu seras courbatu d’avoir voyagé tant
J’aurai tout ce qu’il faut pour laver ta fatigue
Et lorsque tu auras rangé tes vêtements
Tu boiras de la bière ou mangeras des figues

Le soir si tu le veux nous ferons un festin
Mon frère mon ami mon lointain camarade
À boire et à causer jusqu’au petit matin
Nous laisserons le temps partir en promenade

Et puis tu dormiras tu te reposeras
Je t’offrirai mon lit je dormirai pr terre
Tu resteras chez moi le temps que tu voudras
Mais l’heure du départ il faudra me la taire

Tu feras comme si tu sortais par hasard
Tu reprendras ta route autour de la planète
Moi pour tromper l’ennui ce sinistre bazar
Je m’en retournerai chanter mes chansonnettes