Ficelle

J’ai coupé la ficelle
Du plus haut cerf-volant
Dessiné sur ses ailes
Mes images d’enfant
Un chat blond, une orange,
Un vieil harmonica,
Gare à qui le dérange
Il s’en repentira

J’ai rompu les amarres
De mon dernier bateau
Et tout seul sur la mare
Il jour à prendre l’eau
Laissez-lui son naufrage
C’est un jeu familier
Il n’a pas le courage
De vraiment s’abîmer

Moi je suis sur la rive
Je veille mes amours
Dont les jeux de dérive
Ont bien d’autres détours
Et mes jours vagabondent
Sans patrie désormais
Le plaisir de ma blonde
Est un pays parfait