Décembre

Je sais qu’on se rencontrera
Un après-midi de décembre
Un soleil distraitement las
S’en viendra flâner dans la chambre
Où le hasard nous mènera
En ayant l’air de se méprendre
Mais je sais que tu seras là
Et que les rideaux seront tendres

Le destin sera clandestin
Qui posera sur notre table
Tant de musique et de raisins
Qu’il nous semblera regrettable
De ne pas en faire un festin
Et je sais que jusqu’à l’ivresse
Ensemble nous boirons le vin
Que nous servira la tendresse

Et puis je sais que nous aurons
Cette aventure familière
Dont tu es toujours sans raison
Et la première et la dernière
Et puis les enfants rentreront
Comme chaque jour de l’école
Ne restera qu’une chanson
De cette fête fauve et folle