Complainte

C’est l’hiver à longueur d’année
Et l’encre gèle dans ma plume
Les mots se sont déracinés
Dans ma cervelle de bitume
Faut croire que je suis mal programmé
Faudrait consulter l’IBM
J’ai la carte mal perforée
Je ne sais même plus te dire je t’aime

Pendant qu’on maquille le pétrin
La terre tourne comme un disque
Avec la guerre pour seul refrain
Et les couplets sont à nos risques
Va chercher qui conduit le train
Quel est le nom du chef d’orchestre
Tu ne sais rien, t’as mal aux reins
C’est loin le paradis terrestre

Je sais au moins que ma chanson
Ne fera pas le hit parade
Faut savoir que le mur du son
C’est aussi dans la marmelade
Faut changer ton style mon garçon
Chante sans rien dire et paye tes dettes
Me disait l’aut’ jour sans façon
Un manufacturier de vedettes

J’ai le goût d’aller voir dehors
Le temps qu’il fait, l’air qu’on respire
L’air pollué, les faux décors
Je rêve au meilleur dans le pire
Attends, je ne perds par le Nord
Dans deux vers j’aurai fait silence
Pour un voyage dans ton corps
Où s’abîment les apparences