Après l’hiver

Lorsque la source vive
Déchirera la neige
Pour boire la lumière
Lorsque le champ de blé
Découvrira son corps
Au pas de la bergère

Alors dans ma maison y’aura du pain, ma mie
Alors dans ma maison y’aura du pain, ma mie

Lorsque le long soleil
Réchauffera le cœur
Des joyeuses rivières
Lorsque le fiancé
Retrouvera les yeux
De la promise fière

Alors dans ma maison y’aura du pain, ma mie
Alors dans ma maison y’aura du pain, ma mie

Lorsque la fleur d’été
Sera morte d’amour
Dans le lit de la terre
Et lorsque de la mort
On tirera la vie
Comme une joie légère

Alors dans ma maison y’aura du pain, ma mie
Alors dans ma maison y’aura du pain, ma mie

Je t’attendrai