Cœurs migratoires

Octobre encore me rappelle
Nos élans brisés, nos départs
J’avais détourné le regard
Tu avais replié tes ailes

On va parfois si loin chercher
La route qu’on a sous le pied
On va tellement loin quérir
Nos décisions de revenir

Le temps craqué, le temps bohème
Le temps qui meurtrit ce qu’il sème
Le temps fêlé, temps des naufrages
Le temps qui ramène au rivage
Temps qui renoue les trajectoires
De nos cœurs migratoires

Janvier hurlait à pierre fendre
Couvrait d’oubli nos doigts, nos songes
Comment renaître de nos cendres
Que notre geste se prolonge

Il n’en tenait plus qu’au hasard
Ses fruits possibles dans le noir
Volte-face au pied du néant
Nos corps à tout crin, à tout vent

Le temps craqué, le temps bohème
Le temps qui meurtrit ce qu’il sème
Le temps fêlé, temps des naufrages
Le temps qui ramène au rivage
Temps qui renoue les trajectoires
De nos cœurs migratoires

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Catherine Durand, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.