Tuons nos enfants

Tuons nos Enfants

Prenons ce bateau
Faisons des enfants
Parcourons les eaux
Ne plus craindre le volcan
Penser que sur l’eau
La chute est moins pénible
Et avoir tous les mots
Pour bien heurter sa cible

Tu te souviens
Les jardins où l’on se cachait
De nos querelles
De notre amour qui bégayait
On courait dans les rues
En criant

Le soleil réchauffe ma peau
C’en ait est fait
Tout se tait
On est bien
Que c’est beau
On est prêts
Faisons des enfants

Quittons ce navire
Tuons nos enfants
Faire gaffe à l’avenir
Quand le bonheur nous prend
On a marché sur du verre
D’un rouge éclatant
Victuailles d’un désir
Tapissé d’un printemps

Tu te souviens
Les jardins où l’on se cachait
De nos querelles
De notre amour qui bégayait
On courait dans les rues
En criant

Le soleil brûle ma peau
Aveuglé
C’en est trop
Et des cris par milliers
Savoir quitter le bateau
Avant d’avoir tué nos enfants