Casablanca

De l’alcool
Un mirage au plafond
Ton visage
À qui je parle comme un con

Chambre de bataille
J’entends plus rien
La profondeur de l’entaille
Qui nous retient

Mais en plein hiver
On les entend enfin tomber
Les souvenirs de guerre
Les balles que l’on n’avait
Jamais retrouvées
À Casablanca

Prisonnier d’un décor
La peur au ventre
J’avoue, j’ai tiré
Plus d’une fois
Sans regarder

Avoir dans le sang
La mémoire d’un dessin
Tes mots qui changent le monde
Du moins le mien
À Casablanca

Mais en plein hiver
On les entend enfin tomber
Les souvenirs de guerre
Les balles que l’on n’avait
Jamais retrouvées
À Casablanca