Mais laissez-moi faire

Quand la porte s’est ouverte
Sur l’horizon de mes pensées
Et que ma voix alors muette
N’a pu s’arrêter de chanter
Je réalisais du même coup
Tout le temps que j’y avais songé
Venant soudain d’émerger
Tu as voulu m’en empêcher

Mais laissez-moi faire
Quand j’ai le goût
De m’envoyer en l’air
Mais laissez-moi faire
Car un jour je retomberai sur terre
Mais laissez-moi faire
On ne peut arrêter les rêves
On ne peut comprendre le mystère
Laissez-moi faire

Et tout au long de ces chemins
Ceux qui ne sont jamais tracés
Se greffent à moi des tas d’amies
Qui m’encouragent à vous conter
Les embûches à surmonter
Et parvenir enfin un jour
Sortir de ces sentiers
Sans rester piégé par l’amour
Oui!

Mais laissez-moi faire
Quand j’ai le goût
De m’envoyer en l’air
Mais laissez-moi faire
Car un jour je retomberai sur terre
Mais laissez-moi faire
On ne peut arrêter les rêves
On ne peut comprendre le mystère
Laissez-moi faire

Mais laissez-moi faire
Quand j’ai le goût
De m’envoyer en l’air
Mais laissez-moi faire
Car un jour je retomberai sur terre
Mais laissez-moi faire
On ne peut arrêter les rêves
On ne peut comprendre le mystère
Laissez-moi faire

Mais laissez-moi faire
Quand j’ai le goût
De m’envoyer en l’air
Mais laissez-moi faire
Car un jour je retomberai sur terre
Mais laissez-moi faire
On ne peut arrêter les rêves
On ne peut comprendre le mystère
Laissez-moi faire

Ah oui!
J’ai le gout de m’envoyer en l’air oh
Laissez-moi faire
Laissez-moi faire