J’ai entendu mon père pleurer

Un soir d’hiver, tout était calme
La lune gardait son charme
Aucun vacarme, aucune lumière
N’pouvait surprendre ce mystère
Message d’amour et de tristesse
Voulait rester comme une promesse
Pourtant, malgré ces dures années
Peut-il revivre, ce passé?
Ce passé

J’ai entendu mon père pleurer
S’arrêter un moment
Autant qu’avant pour ses enfants
Pouvait aider et tout donner
J’ai entendu mon père pleurer
Prisonnier de ses chagrins
Loin de la Baie, loin des siens
Tant de tendresse
Oh! Je n’y peux rien

Tristes resteront les saisons
Pour ces larmes de raison
Dans la maison pleine de frissons
J’ai écrit cette chanson
Et pourtant, pour un instant
J’ai pleuré comme un enfant
Un mot, un geste, une colère
Et quelque part, une prière
Une prière

J’ai entendu mon père pleurer
S’arrêter un moment
Autant qu’avant pour ses enfants
Pouvait aider et tout donner
J’ai entendu mon père pleurer
Prisonnier de ses chagrins
Loin de la Baie, loin des siens
Tant de tendresse
Oh! Je n’y peux rien

J’ai entendu mon père pleurer
S’arrêter un moment
Autant qu’avant pour ses enfants
Pouvait aider et tout donner
J’ai entendu mon père pleurer
Prisonnier de ses chagrins
Loin de la Baie, loin des siens
Tant de tendresse
Oh! Je n’y peux rien