Je suis ailleurs

(Han han...)

Les loups hurlent à la mort
Moi, j’me fonds dans le décor (ouh ouh, ouh ouh)
Les fous font leurs sparages
J’ai les yeux fixés aux nuages (ouh ouh, ouh ouh)

Me tournent autour les vautours
J’observe du haut de ma tour
L’air innocent, le regard absent
Passe pas moins pour autant

Tu sais, moi, je suis ailleurs
J’suis pas perdu dans l’espace
Moi, j’attends mon heure
J’ai p’t-être l’air d’la glace
Mais ça va sous ma carapace

Les pies jacassent dans mon dos
J’ai des silences remplis de mots (ouh ouh)
Il y en a qui agacent les kodaks
Je joue d’la guitare dans un shack (ouh ouh, ouh ouh)
Les grandes gueules donnent leur avis
Je crinque le son de mon ampli

Tu penses que j’flotte au-d’sus des notes
J’suis solide dans mes bottes

Tu sais, moi, je suis ailleurs
Mais j’suis pas perdu dans l’espace
Moi, j’attends mon heure
Je r’garde l’avenir en pleine face
Moi, je suis ailleurs
Mais j’la joue pas à pile ou face
J’fais fondre la glace
Y faut qu’ça s’fasse
Et ça va sous ma carapace

Et j’crie
Hey hey! (hey hey!)
Hey hey! (hey hey!)
Hey! (hey!)
Hey! (hey!)
Hey! (hey!) hey hey hey!

Tu sais, moi, je suis ailleurs
Mais j’suis pas perdu dans l’espace
Moi, j’attends mon heure
Je r’garde l’avenir en pleine face
Moi, je suis ailleurs
Mais j’la joue pas à pile ou face
Moi, je suis ailleurs
Mais j’suis pas perdu dans l’espace
Moi, je suis ailleurs
Tu sais, moi, je suis ailleurs
Mais j’arrive à l’heure
Je suis un train pis c’t’icitte que part le ch’min