Le cœur au vif

Deux cœurs au vif
Ça tourne à l’infection
L’infirmière de service
Nous veut bien de l’affection

Mais nous sommes deux sinistres
Impassibles épaves au bout du bar
On a vu trop d’récifs
On connaît trop le diable pour s’en faire accroire

Quand l’amour triche
Le temps est seul vaccin
Restent les préservatifs
Même si ça n’arrange rien

Quand t’as le cœur au vif
Ton ange s’est envolé
Le mien avait des griffes
Pour mieux me faire chanter

Pour mieux m’abandonner
Le cœur au vif

On a mal aux tripes, et on sait qu’ça passera
On a reçu bien des gifles
Et on est encore là, au bord du précipice
Faut croire qu’on est fait pour ça
La vie, c’est une câlisse, qui dira oui tant qu’on s’mettra
Le cœur au vif
Ton ange s’est envolé
Le mien avait des griffes
Pour mieux me faire chanter

Pour mieux m’abandonner
Le cœur au vif (hey hey hey hey)

T’en fais pas, l’artiste
Allez viens, on va t’soigner
Aux soins intensifs, on prescrit l’ébriété
À tous les vieux complices que les anges ont délaissés

Oui, je sais que tu es triste
Et tu veux plus parler
De ton cœur au vif
De ton ange envolé
Ni du mien, ni de ses griffes
Ni des larmes qu’on a versées

D’accord, j’arrête d’en parler
Elles se sont envolées
Vaut mieux oublier
D’accord, on arrête d’en parler
Mais tu m’laisses payer
La prochaine tournée (hey hey hey hey)

Elle se sont envolées (hey hey hey hey...)
Vaut mieux oublier (hey hey hey hey)
À ta santé (hey hey hey hey)
À ta santé (hey hey hey hey)
À ta santé (hey hey hey hey)