Voyager

J’aimerais parfois m’arrêter
Trouver un endroit où rester
Mais je n’aime que voyager
Et je ne fais que passer

Parfois, j’ai envie de stopper, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Soit que je rencontre un ami, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Ou que je me sente endormi, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Je stationne un peu par ici, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Car il faut des fois un accord, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Entre la peur et le confort, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Entre la voile et puis le port, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Entre la vie et puis la mort, tu-ti-li ti-tu-ti-tu...

J’aime beaucoup trop le mouvement
Et ne serait-ce qu’un instant
Je n’ose jamais me surprendre
Je n’arrive jamais à me rendre

Et je ne fais que passer
Je ne fais jamais que passer
Et je ne fais que passer
Je ne fais jamais que passer

Parfois, j’ai envie de stopper, tu-ti-li ti-tu-ti-tu (hey hey ho...)
Soit que je rencontre un ami, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Ou que je me sente endormi, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Je stationne un peu par ici, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Car il faut des fois un accord, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Entre la peur et le confort, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Entre la voile et puis le port, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Entre la vie et puis la mort, tu-ti-li ti-tu-ti-tu...

J’aimerais parfois m’arrêter
Trouver un endroit où rester, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Mais je n’aime que voyager, tu-ti-li ti-tu-ti-tu
Et je ne fais que passer
Tu-ti-li ti-tu-ti-tu..