Attendre la fin

J’oublierai les portraits sur mes murs
Mais la blessure sera là longtemps
Je n’veux pas rester chez moi, je l’jure
J’ai déjà pris mon élan

On oubliera mon ennui, c’est sûr
Que quelqu’un berce mon âme d’enfant
Je veux rester chez moi sans armure
Attendre la fin devant
Seul un souvenir de toi me rassure

(Ah ah...)