Hockey

Depuis qu’j’suis né qu’joue au hockey
Comme toués p’tits gars dans mon quartier
Je rêvais d’gagner la coupe Stanley
Mon idole c’tait Jean-Claude Tremblay
Je regardais toués matchs à’ tévé
Ent’mon père pis Lecavalier

Quand ils sont venus l’contrat dans’mains
J’jouais pour les juniors de Rouyn
J’avais pas l’meilleur coup de patin
Mais j’travaillais fort dans les coins
J’tais jeune pis j’avais peur de rien
J’ai signé pour les Canadiens

Tu v’nais m’voir jouer presque tout l’temps
Mais j’jouais pas souvent, j’réchauffais l’banc
Tu rêvais d’avoir des enfants
J’t’ai mariée entre deux coupes Stanley
Pour le meilleur et pour le pire
T’allais dev’nir veuve du hockey

Les enfants se dépêchaient d’souper
Pour voir leur père jouer à’ tévé
En espérant le voir compter
D’octobre aux éliminatoires
Du Holiday Inn à’patinoire
J’traversais les États sans les voir

Astheure j’pense pus rien qu’à mes genoux
J’ai tout l’temps peur aux mauvais coups
Le monde commence à m’crier: «Chou!»
À’école les enfants s’font niaiser
C’est dur pour eux autres comm’ pour moé
Leur père s’ra jamais comme Tremblay
J’ai débarqué, j’les ai accrochés
Pis t’es pus une veuve du hockey
Être échangé c’tait pas pour moé
Astheure j’ai une taverne dans Villeray
Des fois j’aimerais l’dire à’tévé
C’que c’est pour vrai jouer au hockey
C’que c’est pour vrai jouer au hockey

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Beau Dommage, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.