Le désert

Embrouillé et confus
Par le vide si intense
Tout a disparu dans
Dans un tourbillon de non-sens
D’un coup je suis tombé
Au milieu de nulle part
Seul dans la poussière
Avec les lézards

Je suis pris dans le désert
Où tu m’as laissé
Je suis pris dans le désert
Mais je ne veux pas crever
Chaque grain de sable
Chaque larme versée
Trace le destin de mon âme
En plus foncé

Les mirages me déçoivent
Que des images sourdes et muettes
Le délire est suave
Mais le scorpion me guette
Les dunes me font la cour
Mais mon regard leur fait peur
Il est aride, il est sans amour
Il n’a plus de couleur

Je suis pris dans le désert
Où tu m’as laissé
Je suis pris dans le désert
Mais je ne veux pas crever
Chaque grain de sable
Chaque larme versée
Trace le destin de mon âme
En plus foncé
Valeureux solitaire
Qui continue d’exister