Valentin

«J’ai envie de vous voir, ce soir».
Ai-je entendu.
Mais que venez-vous faire
Dans ma vie
Au lendemain d’un épisode
Si turbulent?

Belle surprise, peut-être.
Mais qu’est-ce qui m’attend...
De vous?

Je comprends votre message.
Par prudence, je l’ignore,
Je reste sage.

Ma résistance
Vous avez su déjouer.
De finesse
Vous avez su jouer.

«Je voudrais dormir avec vous, ce soir».
Me dites-vous tendrement...
Sur l’oreiller.

Déjà conquise, j’entends encore:
«Vous me plaisez».
Mais encore:
«Vous êtes belle,
‘Beaucoup’ belle!»

C’en est trop!
Encore jamais homme
Ne m’avait tant dit.
Et de votre seule bouche.

Mais la passion n’était pas
Au rendez-vous.
Moi, toujours trop meurtrie
Par... l’autre.

Comment saviez-vous, alors,
Que nous en arriverions là?
Peut-être me le suis-je caché.
Chat échaudé...

De ma vie, je n’avais encore
Jamais fait
Si belle rencontre.
Ne pas vous revoir
Me fait chagrin.

C’était le quatorzième jour...
De février.
Est-ce que je vous aime?
Je ne veux pas vous perdre!