Capharnaüm

Réveillé couché su’l’plancher, des corps morts renversés
Après l’party d’cuisine, la débauche des salons, besoin d’vitamines,
la tête comme un ballon
Rien à faire pas moyen de panser mes blessures de guerre
Fuck j’suis encore scrap d’hier
J’ai la mémoire ben pleine de trous, moi-même j’suis flou
Faudrait quasiment qu’j’me call une civière
Rien qu’une chose à faire: Tonki passe-moi une autre bière

À soir, j’me promets que j’reste sage
J’organise un p’tit vins et fromages
Soirée distinguée, pas de dérapages
Fini les partys, moi je tourne la page

Yo, fuck ton style à la Guy A. Lepage
J’appelle mon chum, j’invite le voisinage
Prêt à tout saccager, c’est un décollage
À soir j’me transforme en Dieu du Carnage
Toute la pile d’images défile rapide
Kalachnikov dans la tête, le vacarme de la fête
d’hier s’empare de mes tempes
La pièce tourne, tourne, roule autour de moi
Les flashbacks me traquent, c’est n’importe quoi
Tout mon appart est littéralement à l’envers,
même le tapis de l’entrée est taqué su’l’plafond ça l’air
D’après c’que j’peux voir, qu’on y’a donné la claque hier

Méchante soirée fucked up
J’trouvais pu mes bottes
J’en ai pris une autre paire
L’dude d’vait être en calvaire

Ha ha! Ça m’rappelle vaguement de quoi
J’pense même que c’était moi qu’y’avait volé tes bottes
pour aller chiller su’l’toît
Escalader le mur c’était tough par endroits
En haut le carnaval décollait Canaveral
À’ ch’val su’les conséquences, les filles qui dansent,
mes jambes qui tanguent, le Donkey Kong, Macarena,
Blanche Neige qui rock pis du méchant bon stock

Boom! J’dansais dans l’salon sur du Missy Elliott
J’sais pas comment ça mais j’dansais avec une ostie d’fille hot
Y’a un crisse de Français qu’y’a parti une farandole
J’ai jamais r’vu la fille, ostie qu’j’haïs les farandoles…

J’passe out, j’me réveille, j’pense que j’suis pas mal fini
mais le gars à côté d’moé est endormi dans son vomi
J’le prends en photo car une image vaut mille mots
J’vais mettre ça sur fessesbroutte…cheap shotte le gros!

Un shooter de gin pour finir la soirée
Une bière de route, les p’tits yeux fatigués
Une cigarette mouillée, genoux éraflés
Ou c’est qu’tu t’en vas Iano?
J’m’en vais m’coucher moé…

Ramasser une à une les pièces du casse-tête
Retrouver l’indice dans les traces de la tempête qui brasse,
dans la vague qui casse
Full court press quand je bois la tasse

Encore su’l’cruise control
D’ins poches un flasque de gnôle
Oh oh oh oh oh oh!!!

Ben oui, on a tous nos p’tites histoires, nos débordements
Tous nos déboires sont pas bons d’savoir par nos mamans
Les photos, j’vais les garder: archives personnelles
mais ça c’ta condition que j’égare pas mon cell
dans une autre soirée où il m’reste mes souliers
mais j’ai perdu mes semelles
Comment ça j’ai pu de pantalons mais encore mes bretelles?

Quand y’é trop tard pis qu’y’a pu rien à boire
Vas donc t’coucher ciboire!

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Mad’moizèle Giraf, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.