Défoule-toi

Jour de show, jour de stress; on a d’la job en masse
Soir de show, soir d’ivresse; va y avoir du monde dans ‘place
Donner un bon show, on en a l’obligation
Entertainer, c’est une vocation
L’audience est impatiente, des gargouillis au bas-ventre
Là faut qu’j’me concentre, y faut pas qu’on s’plante
En état d’attente, la pression augmente
Watch out la charpente; Ça va brasser dans l’camp

Otro show, otra noche, esa fue una locura
Cumbia cósmica menea la cintura
Cumbia cósmica menea la cintura
Unidos somos fuerza, ahí va la cultura

Salten, griten, hagan una bulla
La ví por ahí única en el motón
Ella viene cada vez y conoce la canción
Me saluda con 2 besos, hola soy tu tentación

Croisée dans l’allée, elle était à l’affût et moi
En train de me traîner les pieds, ses yeux m’ont enfargé
Elle était cruellement belle et haute perchée,
Accrochée comme par un fil invisible, accotée dans le vide
Arrachée d’un tableau coloré, balancée, ben sapée
Moé ça m’a ébranlé, j’ai dû lui demander
Si elle pouvait à tout coup s’envoler facile
Pis si par hasard y’avait moyen d’me lifter en ville

Allez! Défoule-toi! Baila como quieras mami
Allez! Défoule-toi! Haz lo que tu quieras nena
Allez! Défoule-toi! Baila mamacita pa’ que dejes tu ira
Ésta es tu vitamina
Allez! Défoule-toi! Baila como quieras mami
Allez! Défoule-toi! Danse comme t’as jamais dansé
Laisse ton corps parler, laisse-toi onduler
Mamacita c’est toi ma vitamina

Terminando un show donde la monté cabrón
Terminé vacilando con botellas de ron
Su modo de caminar cautivó mi atención
Le dije stop
Dame un segundito
Uno, tu mirada me hipnotiza
Dos, este verso tu inspiras
Tres, hoy le damos sin pena
Cuatro, pon de replay al tema
Cinco, well let’s do this once again
Y digo uno, tu mirada me hipnotiza
Tres, hoy le damos sin pena
Cinco, well let’s do this once again

No sé si anoche fue un sueño o fue realidad
Lo más seguro es que esta noche vuelva a pasar
Cada show es comunión, ven a celebrar
Como si hablas con el cuerpo hay que comunicar
Tacto tacto, con vos quiero contacto
y me río en la cara del diablo y de su pacto
Alto alto, despeguen del asfalto
Suban esas manos como ésto es un asalto

Parée de tous mes regards elle est de l’or en barre quand elle danse la cumbia
Même quand il fait nuit noire elle peut quand même me voir, ses yeux de féline me foudroient
Elle se met à onduler comme dans un rêve d’été sans dire un mot; c’est l’assassinat
Quand elle se laisse aller, moi j’en ai jamais assez et que la nuit n’en finisse pas. Défoule-toi.

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Mad’moizèle Giraf, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.