Facile

J’me lève toujours de bonne humeur
J’aurais pu flâner une autre heure
Mais à c’prix-là, j’peux m’ramasser
À flâner pour toute une année

Ça, j’ai rien contre, mais j’ai rien pour
Ça dépend juste de mes amours
Y a des matins où je m’étonne
J’ai pu d’rapports avec personne

J’prends pu rien d’puis j’paralyse
J’ai d’la misère avec la bêtise
Y en a partout dans les vitrines
Y en a tellement que j’hallucine

C’est pas facile
Rester tranquille
Avec c’que j’vois
Dans ma ville
C’est difficile
C’est compliqué
Surtout pour moi
Une proie facile

J’arrive à faire une vie normale
Même si j’ai l’air d’une décimale
Une autre de plus, une autre de moins
De toute façon, ça change rien

Tout l’monde me trouve tellement docile
Tellement docile, presque inutile
Je sens monter l’indécision
Des fois, j’ai l’air d’une équation

J’prends pu rien, c’est pas logique
Ça doit être une crise mathématique
Y en a partout, y en a tout l’temps
Y’en a surtout en vieillissant

C’est pas facile
Rester tranquille
Avec c’que j’vois
Dans ma ville
C’est difficile
C’est compliqué
Surtout pour moi
Une proie facile

C’est pas facile
Rester tranquille
Avec c’que j’vois
Dans ma ville
C’est difficile
C’est compliqué
Surtout pour moi
Une proie facile

J’me lève toujours de bonne humeur
J’essaie même d’arriver à l’heure
Tout l’monde me dit “c’est temporaire
Ça va passer, faut pas s’en faire”

J’me lève en plein milieu d’la nuit
Y a juste ma tête qui fait du bruit
J’ai combien d’crises à mon crédit
Avant de faire un peu d’profit

C’est pas facile
Rester tranquille
C’est compliqué
D’être immobile